Faites briller vos talents avec notre challenge #MagicEnCuisine ✨

On s'occupe du menu et on se retrouve en cuisine ? 👩‍🍳

Aliment tombé par terre : pourquoi il ne faut pas se fier à la règle des 5 secondes

Vous avez entendu parler de la “règle des cinq secondes” ? La croyance largement acceptée dit qu’il est sûr de manger tout ce qui touche le sol, tant que vous le ramasser dans les cinq secondes. Un débat qui a finalement conduit les scientifiques à la mettre à l’épreuve.

D’accord, à Frigo Magic on utilise les restes avant qu’ils ne soient jetés ! Mais ce n’est pas une raison pour les ramasser par terre !

L’étude, publiée dans Applied and Environmental Microbiology, a déterminé que la nourriture ne se contamine pas immédiatement au contact avec le sol. Bonne nouvelle !

…mais le degré de contamination dépend du type de nourriture, la texture de la surface, et, évidemment, le temps resté au sol. Ça se complique !

Les chercheurs ont pulvérisé la même quantité de bactéries (de type salmonelles) sur quatre surfaces différentes (bois, moquette, carrelage et acier inoxydable) qu’ils ont laissé sécher pour atteindre le même niveau de concentration. Quatre types d’aliments (pastèque, pain, pain beurré et bonbons gélifiés) ont été abandonnées d’une hauteur de 12,5 centimètres sur les surfaces et laissés à terre pendant quatre périodes différentes (moins de 1 seconde, 5 secondes, 30 secondes , et 300 secondes, ce qui revient à 5 minutes).

Ils ont constaté que les aliments humides (pastèque) se retrouvaient couvert de bactéries plus rapidement que les aliments secs (gommeuse de bonbons). Le pain, que ce soit avec ou sans beurre, a pris le même lapse de temps pour être couvert de bactéries.

Étonnamment, la moquette a été jugée la surface la plus propre, probablement parce que sa texture rugueuse minimise le contact avec la nourriture.

Donc, la règle des cinq secondes ne fonctionne pas ! mais cela ne changera sûrement pas le traitement réservé aux aliments tombés sur le sol. Bébé continuera à ramper à la recherche des raisins errants et les enfants plus âgés ne renonceront certainement pas si facilement à une sucette échappée de leurs mains.

Le seul risque finalement est que l’aliment soit tombé sur un endroit infecté par un micro-organisme pathogène. Prudence donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.